Emmanuelle Grangier

robot2-moi-aplatEmmanuelle Grangier est née à Paris, vit au Brusc et travaille entre Marseille et Bruxelles. Elle est artiste et docteur en art et sciences de l’art (Le bug : une esthétique de l’accident). Elle travaille à croiser différentes écritures, cinématographique, vidéo, performative, chorégraphique, dramaturgique, interactive, générative et différents espaces comme ceux de l’installation et du plateau. Elle s’intéresse à l’émergence de nouvelles formes d’altérité et aux relations singulières qu’elles font naître.
Son travail a été présenté au Centre Georges Pompidou (cycle “cinéma de demain“), aux Instants Vidéo, au festival de danse contemporaine de Chamberry, au festival Tout court d’Aix-en-Provence, au festival Vision in the Nunnery à Londres, au symposium computationnal Aesthetics à Lisbonne, au festival Bains Numériques d’Enghien-les-Bains, au 104 à Paris, au festival Scopitone à Nantes.… et au festival VIA 2014.